Ce test représente notre avis sur le jeu il est donc plus ou moins « subjectif » même si nous essayons d’être le plus neutre possible. Vous pouvez donc vous baser également sur les tests réalisés sur d’autres sites afin d’avoir un avis plus global.

Little Town Hero Big Idea Edition est un RPG stratégique sorti sur Playstation 4 et Nintendo Switch le 26 Juin 2020. Il a été développé par GameFreak et édité par Nis America.

Il dispose de la langue suivante uniquement : anglais.

 

Vous incarnez Ash Ketch… euh.. Axe ou Red si vous le souhaitez, un jeune Héro casse-cou qui souhaite développer ses compétences en combat et quitter le village pour partir à l’aventure. Dans son périple il est accompagné par Nel’s un enfant disposant de grandes facultés de réflexion, un petit génie en herbe ainsi que Matock ou Green, le rival du protagoniste, aussi têtu et téméraire qu’Axe qui veut se montrer plus fort que vous. Vous aurez aussi l’occasion de rencontrer de nombreux personnages dans ce charmant RPG.

L’aventure commence dans un village de campagne dont plusieurs lieux importants le composent : votre maison d’enfance, une rue principale, une ferme, les mines ainsi que le château qui dispose que d’une seule entrée, qui fait elle-même office de porte de sortie, et qui est bien gardée.  La toute première lubie de Axe est de quitter celui-ci en empruntant la sortie pour aller en découvrir l’extérieur, malheureusement cette mission va se solder par un échec mais cela vous permettra de faire la rencontre d’Angard, un garde qui va vous prendre en tant que « disciple » et vous apprendre les bases du combat.

Les jours vont passer et Axe va tomber sur une pierre teintée d’un merveilleux rouge lors de sa journée de travail à la mine qu’il va décider de conserver. C’est à partir de ce moment-là que d’étranges phénomènes vont comment à se réaliser. En effet, Axe va bénéficier de nouveaux pouvoirs et des monstres qui, jusque-là, n’apparaissaient que dans les légendes et contes pour enfants vont faire surface. Serez-vous assez fort pour protéger votre village natal ?!

Le principal point fort de ce jeu est son système de combat qui est plutôt atypique puisqu’il se base sur le fameux Jan Ken Pon, le jeu du Pierre/Papier/Ciseaux. Pour mieux en comprendre les raisons sachez que vous allez avoir 3 types de compétences : l’Attaque (de couleur rouge), la Défense (de couleur jaune) et la Magie et/ou les Objets (de couleur bleu). Lors d’une phase de combat, et durant chaque tour, vous remplirez la jauge des points de pouvoir (power) au fur et à mesure de son déroulement. Lorsque les idées apparaissent dans votre « roue de compétences » elles s’appellent des Izzits (c’est une simple idée), celles-ci coûtent des points de pouvoir (Power) pour les activer. Une fois l’activation faite elles deviennent des Dazzits (compétences) et sont maintenant utilisables. Chaque Dazzit dispose de points d’attaque et de défense qui sont affichés sur la bulle. A savoir qu’une compétence d’attaque « rouge » ou magique « bleu » n’est utilisable qu’une seule fois dans le tour contrairement aux défensives de couleur « jaune » qui sont réutilisables tant que l’ennemi ne vous l’a pas Break ou annulé.  Il vous faudra donc favoriser la défense et les buffs afin de Break tous les Dazzits ennemis et déclencher le « Chance Turn ». En effet, celui-ci se déclenche que si vous avez une compétence d’attaque rouge dans votre roue d’idée, si ce n’est pas le cas il ne s’enclenche pas et à la place vous gagnerez un point de BP en plus de l’augmentation de la jauge Power. Votre objectif sera de réduire les cœurs de l’ennemi à zéro tout en  conservant au maximum les vôtres, sachant qu’à cela peut s’ajouter des boucliers. Par exemple, lorsque vous perdez un cœur suite à l’attaque de votre ennemi (et que vous n’avez pas de bouclier) sa puissance sera bloquée et ne vous fera perdre que ce seul cœur,  cependant les boucliers prennent, quant à eux, l’intégralité de la puissance d’attaque du dazzits adverse. (Si vous avez 9 de bouclier et l’ennemi 4 d’attaque alors vous perdrez 4 points de bouclier et passerez à 5) De plus, si vous perdez un cœur vous récupérerez toutes vos idées ce qui est également possible en utilisant des BP.

Lors de vos combats il y aura également des événements qui se déclencheront tels que le support de vos alliés, la possibilité d’utiliser des canons ou encore des poulets qui vous demanderont, par moment, d’utiliser des compétences spécifiques afin d’être déclenchés. Le canon, par exemple, demande d’utiliser la compétence Throw et permettra d’infliger directement des dégâts à l’ennemi. Nel’s, votre allié, permet, quant à lui, de réduire le coût d’un Izzit à zéro, etc… De plus, à chaque fin de tours vous aurez l’obligation de vous déplacer, le nombre de déplacement sera attribué par une roulette aléatoire ou bien offert grâce à vos dazzits magique de couleur bleue.

Dans Little town Hero, l’exploration se réalise de façon plutôt libre et des quêtes secondaires peuvent être trouvées durant celle-ci, vous avez aussi la possibilité de vous téléporter à des zones spécifiques dans le menu du jeu.

Vous pourrez tout au long de l’aventure accroître les Dazzits et Izzit de votre Héro grâce aux points Eureka, qui s’obtiennent lors de vos victoires ainsi que la réalisation de quêtes secondaires. Pour cela, un arbre de talent est à augmenter dans les menus.

Concernant la qualité visuelle, le jeu utilise un style cell-shading, l’univers a une colorimétrie très vive mais est également plutôt mignon et agréable cependant les espaces sont un peu vides. Nous sommes loin d’un style de jeu dernière génération mais le rendu est largement suffisant !

La réalisation sonore est vraiment maîtrisée, les sonorités douces et entraînantes font voyager, que ce soit lors des combats ou bien de l’exploration la rythmique est adaptée. L’OST est vraiment un régal. Elle est réalisée par Toby Fox le créateur d’Undertale.

Afin de profiter pleinement de Little Town Hero, il vous faudra premièrement des notions d’anglais mais aussi ne pas avoir peur d’affronter un système de combat pouvant offrir beaucoup de frustration et longueur. Par chance, les combats varient d’un monstre à un autre et offre énormément de challenge que ce soit en « Facile » (qui n’est pas du tout facile par moment) ou bien en « Difficile » (niveau offrant un sacré challenge). Le jeu est plaisant à découvrir que ce soit en termes d’univers ou de background scénaristique. Il est tout de même un peu dommage d’être limité à une petite zone d’exploration. Si vous passez outre la difficulté du jeu et le fait qu’il soit uniquement en anglais vous devrez apprécier Little Town Hero.

Little Town Hero Big Idea Edition

49,99 €
6.5

GAMEPLAY / JOUABILITÉ

7.0/10

BANDE SON / MUSIQUE

6.5/10

GRAPHISME

6.5/10

DURÉE DE VIE

6.0/10

Les trucs cool :

  • Système de combat complet et innovant.
  • Univers graphique très enfantin et coloré.
  • Une bande son agréable.
  • Une petite zone de jeu bien exploité.

Les trucs moins cool :

  • Mais certains combats sont difficiles et longs.
  • Le jeu est lent… Sensation de personnage lourd.
  • Redondance chez certains ennemis.
  • Une histoire longue à démarrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.