Ce test représente notre avis sur le jeu il est donc plus ou moins « subjectif » même si nous essayons d’être le plus neutre possible. Vous pouvez donc vous baser également sur les tests réalisés sur d’autres sites afin d’avoir un avis plus global.

Bienvenue à Racoon City, et pour la troisième fois une refonte d’un volet Resident Evil sort ! Resident Evil 3 est un TPS de type survival horror. Il est sorti le 3 avril 2020 sur Playstation 4, Xbox One et PC et dispose des sous-titres allemand, russe, japonais, anglais, italien, portugais (Brésil), français, polonais, espagnol et des voix allemandes, japonaises, anglaises, italiennes, françaises, espagnoles.

Sans vous laisser respirer, RE3 démarre sur les chapeaux de roues avec une vue à la première personne, assez étrange tout de même. Il s’agit d’un cauchemar qui va surprendre Jill dès l’arrivée devant son miroir de la salle de bain, en effet elle s’y voit transformer en zombie ce qui ne présage rien de bon. En l’espace de quelques secondes vous vous retrouvez réveillée et sans réfléchir le premier réflexe de Jill est d’aller vérifier si tout se passe et de se regarder dans le miroir, l’eau coule du robinet tout comme dans son cauchemar, elle prend donc la décision de le fermer, et miracle, la vue à la troisième personne arrive. Le téléphone se met à sonner ! C’est maintenant votre ultime priorité, décrochez-moi ce téléphone ! Surprise, on vous informe que vous n’avez plus trop le temps de réfléchir et que vous devez à tout prix quitter votre appartement… Comment ça ?! Le mur explose ?!

UNE BÊTE ! LE NEMESIS ! C’EST VOTRE PREMIÈRE RENCONTRE AVEC VOTRE PIRE CAUCHEMAR !

Bienvenue dans votre nouvelle aventure RESIDENT EVIL 3 !

Tout comme dans les opus précédents, la société Umbrella a trop joué avec la science, le Virus-T est une énième fois de retour mais ce coup-ci ce n’est pas tout… Une bête immonde de son nom : le Nemesis, en a après le S.T.A.R.S (Special Tactics And Rescue Service ou en français : « Service spécial tactique et sauvetage »), une unité spéciale de la police créée afin de défendre Racoon City des zombies, bon en version française « S.S.T.S » avouez ça sonne moins bien… Le Nemesis veut se venger de votre victoire dans Resident Evil 1 et il va essayer par tous les moyens.

Mécaniquement Resident Evil 3 copie colle presque tout du remake du 2, la caméra troisième personne, le système de visée, les coffres, les cadenas, les malles à code… mais rajoute tout de même un petit plus : l’esquive.

Tiens parlons-en de l’esquive… hasardeuse et capricieuse qui ne peut être exécutée lors d’une recharge ou qui parfois ne veut juste pas fonctionner par pur flemme. Cependant lorsqu’elle s’active elle peut s’avérer être jouissive puisqu’elle vous permet de repousser les zombies avec des coups de poings mais aussi bien d’esquiver les attaques ennemies et glisser en-dessous de vos adversaires telle une fusée dynamisée à la Monster Energie ! Il est voulu qu’au début celle-ci soit nerf puisque vous pourrez l’améliorer en débloquant la boutique une fois le jeu fini.

Les zombies sont un peu plus intelligents et nerveux que dans Resident Evil 2, ils se permettent d’enfoncer les portes, vous surprendre dans le dos, vous féconder…. euh vous insérer des tentacules bizarres ce qui vous donnera des parasites dans le ventre… Cependant il nous a semblé croiser moins de Lickers et de chiens zombies que dans l’opus principal sur PS1.

Le contenue du remaster diffère tout de même légèrement car il faut se passer du Béffroi et du Parc qui était présent sur l’épisode PS1.

Nemesis est pour nous moins stressant qu’un Misteur X aperçu dans Resident Evil 2, il est beaucoup plus prévisible et « cheaté » puisque ses attaques, si elles sont non esquivées, sont mortelles ce qui ne le rend pas plus angoissant mais puissant, c’est d’ailleurs parfois même un peu frustrant malgré qu’il saute à des hauteurs improbables pour apparaître devant nous, ou sort de nulle part… Ses affrontements sont presque tous pré-codé : c’est-à-dire qu’il y a une technique bien précise pour s’en débarrasser, et ce même sur lors du combat final… Avec ses tentacules qui vous agrippe et ses baiser mortels. Il n’en reste pas moins impressionnant que Mister X, même s’il a la faculté de rentrer dans les zones safe.

Resident Evil 3 dispose d’une bande-son angoissante et immersive qui fonctionne très bien sur un jeu post-apo zombies comme celui-ci. Les bruitages, en général, sont très bien réalisés et finement adaptés afin de renforcer l’angoisse du joueur.

En bref, Resident Evil 3 est un très bon jeu qui suit bien Resident Evil 2, vous y retrouverez même des lieux visités dans l’opus précédent, il est agréable à jouer et son histoire sur le Nemesis ainsi que le virus-T est plutôt sympathique, les personnages de Jill et Carlos ont une histoire émouvante à suivre. Trahison et surprise résume bien ce RE3.

Resident Evil 3

59,99 €
7.9

Gameplay

7.0/10

Graphisme

10.0/10

Bande Son

9.5/10

Durée de vie

5.0/10

Les trucs cool :

  • Sublime graphiquement.
  • Défouloir.
  • Une très bonne bande son.

Les trucs moins cool :

  • Nemesis peu angoissant.
  • Des zombies moins oppressants .
  • Re-jouabilité faible, pas de scénario alternatif ou de fin alternative..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.