Ce test représente notre avis sur le jeu il est donc plus ou moins « subjectif » même si nous essayons d’être le plus neutre possible. Vous pouvez donc vous baser également sur les tests réalisés sur d’autres sites afin d’avoir un avis plus global..

Le jeu Blacksad : Under The Skin est tiré de la bande dessinée « Blacksad » réalisée par Juanjo Guarnido et Diaz Canales Juan, un polar contenant déjà 5 tomes. Celui-ci a été développé par Pendulo Studios en collaboration avec Ys Interactive et édité par Microids. Il est sorti en novembre 2019 sur Nintendo Switch, Playstation 4, Xbox One, PC et Mac. Vous pourrez y retrouver les langues : française, anglaise, italienne, allemande et espagnole (voix + sous titres). Nous avons effectué le test sur Playstation 4.

Dans Blacksad : Under The Skin vous vous retrouverez plongés dans les Etats-Unis des années 1950 au sein d’une enquête des plus intrigantes. En effet, vous y incarnerez un détective privé du nom de Blacksad qui sera engagé par Sonia Dunn suite au « suicide » étrange de son père Joe Dunn, le propriétaire d’un club de boxe. Le détective privé démontrera alors que ce n’était pas un suicide mais bel et bien un meurtre prémédité. Le même jour Bobby Yale disparu, serait-il le principal suspect ?

En termes de scénario, nous avons été très rapidement pris dedans malgré quelques passages parfois un peu longs. Le fait de pouvoir incarner un personnage humanoïde tout en étant un animal est plutôt atypique dans ce type de jeu et nous avons apprécié ce petit côté unique. L’évolution de Blacksad tout au long de l’aventure suite à ces choix moraux est également une très bonne chose puisque cela lui donne des traits de caractères complètement différents et permet d’altérer la suite de l’histoire. La possibilité de réaliser plusieurs fins en recommençant le jeu donne d’ailleurs une durée de vie plus conséquente à celui-ci. Si vous aimez les jeux d’enquêtes alors concernant l’histoire de Blacksad vous ne serez pas déçu.

L’ambiance sonore du jeu est également très conforme à l’univers des Etats-Unis des années 1950 ce qui n’est pas pour déplaire ! Vous retrouverez donc des sonorités plutôt Jazzy tout au long de l’aventure.

Graphiquement, vous aurez déjà bien compris que l’ambiance est clairement respectée et que la patte de l’œuvre originale (c’est-à-dire la bande dessinée) est présente. Le jeu est donc plutôt beau à regarder.

Concernant le gameplay, afin d’avancer dans votre enquête vous devrez vous rendre dans de nombreux endroits, parler avec les membres du club de boxe, tenter de retrouver Bobby Yale, etc… pour cela vous pourrez fouiller les zones ou bien encore inspecter les personnes avec qui vous parlez afin d’en savoir un peu plus et trouver des indices.  Ils ne vous serviront pas tous sur le moment, mais vous permettront, tout de même à un moment, de réaliser des déductions. Lors de vos discussions avec les personnages du jeu vous aurez, par moment, un lapse de temps pour réaliser vos choix, il vous faudra donc être assez rapide pour pouvoir répondre. De plus, vous aurez également des passages de QTE mais nous vous gardons la surprise concernant les raisons de ceux-ci.

Malheureusement, malgré un scénario plutôt sympathique et un gameplay qui pouvait s’avérer intéressant, le jeu souffre de quelques défauts. Tout d’abord, nous avons rencontrés de nombreux bugs et lags. En effet, avant le patch correctif qui a été réalisé nous avions des problèmes avec le système d’analyse des personnages (écran noir, le gameplay de sélection de la zone à analyser n’était pas visible, etc…) depuis celui-ci nous avons plutôt rencontré des bugs de collisions comme par exemple Blacksad qui restait bloqué dans une zone de la pièce au point où nous avons dû relancer cette partie du scénario pour pouvoir recommencer à jouer. Les contrôles sont assez rigides et nous avons eu une sensation de latence lors de nos déplacements avec le personnage principal. Pour finir, les temps de chargements entre les zones sont extrêmement présents, assez longs et nous avons pu voir des problèmes de chargements de textures graphiques lors des changements de zones.

Pour conclure, Blacksad : Under The Skin est un bon jeu souffrant malheureusement de défauts rendant l’aventure quelques fois assez frustrante. Si vous aimez les jeux d’enquêtes alors vous devriez aimer le scénario de Blacksad, mais nous vous conseillons d’attendre peut-être encore un peu avant de vous le procurer, afin que vous n’ayez pas à vivre une expérience trop décevante à cause des bugs. PS : Dommage que le personnage de Blacksad ne puisse pas courir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BlackSad ; Under The Skin

39,99 €
7

Gameplay

4.5/10

Graphisme

8.0/10

Mécanique

4.5/10

Bande Son

9.0/10

Scénario

9.0/10

Les trucs cool :

  • Ambiance des Etats-Unis durant les années 1950 fidèlement restituée.
  • Bande-son jazzy enivrante.
  • Une histoire prenante.
  • Plusieurs fins possibles.
  • Patte graphique de la bande dessinée respectée.

Les trucs moins cool :

  • De nombreux bugs actuellement, cependant Pendulo Studio est déjà dessus.
  • Des petits passages un peu mous dans l'aventure.
  • QTE et choix parfois trop rapides et empêchant la lecture des choix ou des actions.
  • Chargements beaucoup trop longs...
  • BLACKSAD NE SAIT PAS COURIR !
  • Maniabilité du personnage rigide

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.