Ce test représente notre avis sur le jeu il est donc plus ou moins « subjectif » même si nous essayons d’être le plus neutre possible. Vous pouvez donc vous baser également sur les tests réalisés sur d’autres sites afin d’avoir un avis plus global.

 – Nous avons réalisé le test sur la version Playstation 4 du jeu grâce à l’Agence Warning-Up. –

Embarquez dans une aventure onirique et enivrante dans laquelle deux protagonistes s’opposent mais s’assemblent.

Ember et Rime sont deux personnages, l’un est fait de feu l’autre de glace, une barrière les sépare et c’est ce qui va résumer l’intégralité de notre gameplay.

En usant de stratégie et de réflexion vous allez devoir interagir avec le décor grâce à vos personnages et vos pouvoirs différents dans chaque monde du jeu.

La mécanique de jeu est plutôt innovante et plaisante même si parfois capricieuse (lors des sauts, lorsque vous grimpez un obstacle… ). La touche « O » (sur Playstation) est utilisée pour la plupart des interactions ce qui provoque par moment une confusion au sein du gameplay. Par exemple lorsque vous êtes proche d’un point de téléportation et qu’au même moment vous vouliez réaliser une action différente.

Basé sur un HUB, dans un château, l’exploration vous mènera dans différents monde grâce à des portails se débloquant à l’aide des foulards.

Même si très innovante celle-ci va s’avérer frustrante lorsque vous allez débloquer de nouvelles évolutions des pouvoirs de Rime et Ember. En effet le jeu est principalement basé sur des casse-têtes et énigmes à résoudre afin de récupérer le plus possible de foulards qui permettront de progresser dans l’aventure en débloquant des portes.

L’aventure est beaucoup plus appréciable à 2 joueurs seulement la communication est primordiale pour en venir à bout. Certains casse-têtes sont très difficiles à percevoir due à un level design parfois timide ce qui peut provoquer des moments d’insatisfaction (un module d’aide aurait été un gros plus).

Les graphismes s’adaptent à la position des protagonistes. Pour Rime le fond visuel sera plutôt teinté de couleurs froides s’opposant à celui d’Ember qui sera de couleurs chaudes. Les paysages sont sublimes, détaillés cependant pas assez variés à notre goût. Vous découvrirez un fond visuel différent selon votre positionnement dans le jeu. De plus son style lui est vraiment propre et on le reconnait grâce a sa pâte graphique unique. Un travail soigné qui offre un univers enchanté.

L’histoire vous sera contée par une voix-off tout au long de l’aventure, à intervalle plus ou moins régulier. Nous vous laissons le plaisir de la découvrir par vous-même, et de voir si Rime et Ember pourront s’unir.

En bref :
On plonge rapidement dans l’univers du jeu, mais on déchante au fur et à mesure de l’exploration, les énigmes se ressemblent malgré l’évolution de la mécanique des pouvoirs. On retrouve à peu près la même structure de niveaux pour chaque monde mais différencier grâce aux pouvoirs changeant. Ce qui réhausse le tout c’est la possibilité de jouer à deux et son univers onirique. Techniquement, une carte et des guides de casse-têtes auraient apporté au jeu ce qu’il manque pour éviter la frustration. Cependant il ne s’agît pas d’un mauvais jeu et l’expérience est plutôt plaisante dans l’ensemble.

Degrees Of Separation

19,99€
6.3

Gameplay

6.5/10

Graphisme

7.0/10

Mécanique

5.5/10

Bande Son

6.0/10

Les trucs cool :

  • Ambiance unique
  • La Narration
  • Personnages attachants
  • Coopération
  • Pâte graphique personnelle au jeu

Les trucs moins cool :

  • Manque d'indications
  • Répétition des casse-têtes
  • Difficulté inégale
  • Répétitions des décors
  • Mécanique frustante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.