[TEST/PS4] DreamFall Chapters, les rêves fictifs nuisent à notre santé ?!

Dreamfall Chapters PS4

29,99
Dreamfall Chapters PS4
6.5

Gameplay

5/10

Scénario

8/10

Graphisme

7/10

Bande Son

7/10

Durée de vie

6/10

Les points positifs :

  • Histoire intriguante
  • Gameplay innovant dans les rêves
  • Multi-mondes

Les points négatifs :

  • Remasterisation pas à la hauteur
  • Flou scénaristique ( Zoé )

Ce test de DreamFall Chapters – version PS4 –
a été réalisé à partir d’une version presse 
offerte par l’éditeur « Koch Media » .

  • Disponible sur : PlayStation 4, Xbox One, Microsoft Windows, Linux
  • Date de sortie : 05/05/2017
  • Genre : Aventure, Point’n Click
  • Développeur : Red Thread Games
  • Éditeur : Deep Silver
  • Langue : Anglais/Allemand sous-titré français
  • Prix : 29,99€
  • Pegi : 16

Jouer avec les rêves est une mauvaise idée

L’histoire de DreamFall Chapters commence dans un rêve de « Zoé Castillo » simulé par une machine. On apprend qu’elle y a été enfermé contre son grès, et que celle-ci est dans l’obligation de retourner dans son monde.
En parallèle on va apprendre l’identité de l’Apôtre, un soit disant « Traitre » du nom de « Kian Alvane ».
Il est condamné à mort.

Deux mondes différents, un technologique l’autre magique.
Vous parlez plus du scénario serait un sacrifice pour le jeu.

Une remasterisation au point ?

Cette remasterisation souffre un peu niveau technique. Le jeu tournant sous Unity en 30 fps sur console on ressent vite les lags et des incohérences techniques presque dépassées. La caméra a du mal à suivre.

Conclusion personnelle

Avec Zoé Castillo :

Nous avons eu du mal à nous plonger dans l’univers de Zoé Castillo et les allez/retours en guise de missions lassent très vite. Le jeu à tout de même une histoire forte alléchante. Nous ne connaissons pas The Longuest Journey l’ancien opus de DreamFall Chapters c’est surement la raison pour laquelle nous avons ressenti des manques scénaristiques non comblés pour les non initiés.
On aurait aimé plus d’énigmes et d’enquêtes.

Avec Kian Alvane :

Un univers beaucoup plus détaillé que celui de Zoé, celui que l’on a le plus apprécié probablement car il a une histoire beaucoup plus explicite selon nous. On apprend dès le début l’histoire du personnage ce qui le rend attachant et on devient empathique. Les missions sont plus linéaires et distinctes.

Avis général :

Les capacités techniques bien que datant de 2004 ne sont pas au niveau d’une remasterisation.
Le début du jeu invite à la découverte mais une fois dans le monde réel, de Zoé, ça a été la douche froide. Cette partie du jeu est un peu flou ce qui en fait, en quelques sorte, notre bête noire. Cependant, comme expliqué ci-dessus, de retour avec Kian la suite du jeu redonne du plaisir.
Un coté politique flou mais une satyre du monde bien ressentie.
A vous de vous faire votre propre avis sur ce jeu.

Publié par Lin & Key Production

Lin & Key sont des animateurs/youtubeurs/rédacteurs et développeurs sur les jeux-vidéo. -Youtubeur sur la chaîne : https://www.youtube.com/linkeyprod -Animateurs sur la chaîne : http://twitch.tv/linkeyprod -Rédacteurs sur le site : http://linkeyprod.fr/ -Développeur du jeu : Lost Memories (en pause) .

Un autre sujet qui pourrait vous plaire :

Mise à jour du PlayStation Store du 28 août 2017

Dreamfall Chapters PS4 29,99 6.5 Gameplay 5/10 Scénario 8/10 Graphisme 7/10 Bande Son 7/10 Durée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *